Quel est le temps de travail maximum ?

La durée du travail

En principe, il est interdit de travailler:

  • Plus de 8 heures par jour et plus de 40 heures par semaine ;
  • La nuit, c’est-à-dire entre 20 heures et 6 heures du matin ;
  • Le dimanche et les jours fériés.

Toutefois, ces règles de base connaissent des exceptions, notamment dans certains secteurs (exemple : restauration, maison de repos, boulangerie, etc.) ou pour certaines tâches précises (exemple : travaux urgents ou imprévus ).

Le temps de repos

Si tu as moins de 18 ans, tu as droit à une pause de 30 minutes après 4h30 de travail. Après 6h de travail, tu as droit à 1 heure de pause.
De plus, tu dois pouvoir bénéficier d’au moins 12 heures de repos consécutives entre la fin d’une journée de travail et le début d’une nouvelle.

Si tu as plus de 18 ans, tu as droit à une pause de 15 minutes minimum après 6h de travail.

Et les jours fériés ?

Un jour férié survient durant ton contrat et tu travailles ce jour-là

Normalement, il est interdit de travailler un jour férié. Toutefois, dans certains secteurs, c’est autorisé. Dans ce cas, tu as droit à :

  • Une rémunération normale pour ce jour de travail ;
  • Un sursalaire de 100%, (soit 200% de ton salaire) si tu réalises des heures supplémentaires ce jour-là ;
  • Un repos compensatoire.

Un jour férié survient durant ton contrat et tu ne travailles pas ce jour-là

Tu as droit à ta rémunération normale pour le jour férié au cours duquel tu n’as pas travaillé.

Un jour férié survient peu après la fin de ton contrat, dans ce cas:

  • Si tu as travaillé moins de 15 jours, ton ancien employeur ne doit pas te payer ce jour férié.
  • Si tu as travaillé entre 15 jours et un mois, ton ancien employeur doit te rémunérer pour le jour férié qui survient dans les 14 jours de la fin du contrat.
  • Si tu as travaillé plus d’un mois, ton ancien employeur doit te rémunérer pour le jour férié qui survient dans les 30 jours de la fin du contrat.
Attention! Ces règles ne se valent pas si tu as démissionné, si tu as été licencié pour motif grave, ou bien si tu es occupé auprès d’un nouvel employeur lors du jour férié.

Que faire en cas d’incapacité de travail ?

Si tu ne peux te rendre au travail en raison d’une maladie ou d’un accident, préviens ton employeur le plus rapidement possible et fais lui parvenir ton certificat médical. En principe, tu as 2 jours ouvrables pour le lui envoyer, mais le règlement de travail pourrait prévoir un délai plus court !

Ton employeur doit te rémunérer pour tes jours d’absence uniquement si tu travailles pour lui depuis minimum un mois.

Incapacité de travail et licenciement

L’employeur peut mettre fin au contrat dès que ton incapacité dépasse 7 jours, moyennant le paiement d’une indemnité.

Accident de travail

Si tu es victime d’un accident sur le lieu de travail ou sur le chemin que tu empruntes pour aller travailler, veille à prévenir ton employeur au plus vite. Celui-ci a souscrit une assurance pour toi et doit déclarer ton accident à la compagnie d’assurance.

Le règlement de travail s’applique-t-il à moi ?

Oui, tu es lié par les dispositions qu’il contient ! Ton employeur doit t’en remettre une copie et te faire signer un accusé de réception. un conseil : prends-en connaissance, il concerne tes conditions de travail : horaires, congés, droits et obligations, etc.

Partager