Le contrat écrit est-il obligatoire ?

Oui, le contrat écrit est obligatoire! Ton employeur et toi devez absolument conclure un contrat écrit et rédigé en trois exemplaires (pour l’employeur, le Contrôle des lois sociales et toi). Il doit être signé au plus tard au moment de ton entrée en service.

Un conseil, garde bien la copie de ton contrat ! Il garantit tes droits et permet de prouver que tu ne travailles pas au noir, ce qui est punissable tant pour ton employeur que pour toi-même (amende pouvant aller de 60 à 600 €).

Par ailleurs, le travail au noir est dangereux car il s’exerce dans des conditions risquées (pas d’horaire précis, pas de garantie d’être payé, …) et il ne te fournit aucune protection sociale (en cas d’accident de travail par exemple).

Que dois-je retrouver dans mon contrat ?

Ton contrat d’occupation étudiant doit comporter toute une série de mentions très importantes. Tu retrouveras, ci-dessous, les incontournables :

  • l’identité, la date de naissance, le domicile (et éventuellement la résidence) des deux parties ;
  • La date du début et de la fin de l’exécution du contrat : à ce sujet, sache que ton contrat doit avoir une durée déterminée de maximum de 12 mois. Au-delà, ton contrat ne sera plus considéré comme un contrat étudiant ! ;
  • le lieu de l’exécution du contrat ;
  • une description concise de la fonction à exercer ;
  • la durée journalière et hebdomadaire du travail ;
  • la rémunération convenue, ou, si celle-ci ne peut pas être fixée d’avance, le mode et la base de calcul ;
  • la période du paiement de la rémunération ;
Attention! La durée du travail ne peut en principe excéder 8 heures par jour ni 40 heures par semaine. Il existe toutefois des dérogations en fonction des secteurs, par exemple, dans l’Horeca. Pour obtenir la liste de ces dérogations, adresse-toi au Contrôle des lois sociales (02/233.41.11).

La période d’essai, c’est quoi ?

Les trois premiers jours de travail sont automatiquement considérés comme période d’essai. Durant cette période, ton employeur et toi-même pouvez mettre fin au contrat, sans devoir respecter un délai de préavis, ni devoir payer une quelconque indemnité.

Et si je veux abandonner mon job ?

Même si ton job étudiant ne te plaît pas ou que le courant passe mal avec ton employeur, tu ne peux pas abandonner ton job du jour au lendemain.

Tout comme ton employeur ne peut pas se débarrasser de toi en un claquement de doigts. En effet, vous êtes liés par un contrat que vous avez tous les deux signé !

Celui qui veut rompre le contrat devra respecter un préavis, dont la durée varie en fonction de celui qui le donne (toi ou ton employeur) et de la durée du contrat.

Durée du contrat Préavis donné par l’étudiant Préavis donné par l’employeur
Maximum 1 mois 1 jour 3 jours
Plus de 1 mois 3 jours 7 jours
Attention! Ces règles ne sont pas applicables durant les 3 premiers jours de travail qui sont toujours considérés comme une période d’essai. Durant cette période, toi et ton employeur pouvez mettre fin au contrat sans préavis ni indemnité.

Partager